fbpx
Voyage en Hongrie : La céto à Budapest

La Hongrie est un pays qui nous attirait depuis quelques temps déjà. La culture, l’architecture, les bains, la cuisine, tout ça nous donnait envie de vivre l’expérience hongroise ! Bien sûr, la première question qu’on s’est posé a été : Peut-on manger céto à Budapest?

En se renseignant un peu, nous avons découvert que la gastronomie hongroise est plutôt facile à adapter pour nous les cétovores 😀 Plus de temps à perdre, nous avons pris nos billets sans plus tarder ! Dans cet article, nous allons donc vous montrer tout ce qu’il y a de plus cool à Budapest pour passer un séjour parfait en mode céto. Vous aurez ainsi tous nos bons plans et bonnes adresses céto que nous vous recommandons si vous décidez de partir en voyage en Hongrie, le pays de la viande et du paprika !

Un peu d’histoire…

Le Danube de Budapest

Budapest, la capitale hongroise, est formée de l’unification de 3 villes Buda, Pest et Obuda en 1873. En visitant les lieux, on se rend bien compte des différences d’ambiance entre les “quartiers”.

Buda, le coeur historique

Elle est plutôt faite de collines verdoyantes, d’un palais somptueux et de bains magnifiques.

Oduba, appelée aussi “Vieille Buda”

Elle représente la zone résidentielle comportant de hauts immeubles datant du régime communiste. On y trouve de nombreuses demeures bourgeoises romanes et baroques

Pest, quartier vivant, dynamique et industriel.

C’est là qu’on trouve les ruin bars, un concept caractéristique de la Hongrie. Il s’agit d’immeubles abandonnés qui ont été réaménagés en lieux de vie. On a découvert des espaces complètement insolites dont la déco est faite avec des objets de récupération : bars, boîtes de nuit, restaurant, marché, auberge de jeunesse, escape game… Chaque ruin bar a son originalité, certains sont éphémères et c’est ce qui fait leur charme.
Nous avons été complètement conquis ! A notre avis, s’il n’y avait qu’une chose à faire lors d’un voyage en Hongrie, ce serait de faire le tour des ruin bars de Budapest <3

Francois au ruin bar

Manger céto à Budapest

Comme on vous le disait plus tôt, la cuisine hongroise est assez pratique pour manger céto à Budapest. Tout d’abord, il faut savoir que les hongrois sont de grands mangeurs de viande, ce qui n’est pas pour nous déplaire! La charcuterie (saucisses diverses, salamis) et les viandes rôties (canard, porc, boeuf) font partie de la base de leur alimentation.

On peut vous dire qu’on s’y est donné à coeur joie ! On s’est tellement gavés de saucisse au paprika grillée, qu’après une semaine on n’en pouvait plus ! Et finalement, maintenant qu’on y repense, on mangerait bien une saucisse hongroise, là, maintenant, tout de suite ! :p

A propos des plats préparés, on va trouver la présence de paprika dans la plupart des préparations. Le paprika hongrois correspond à la fois au légume (sorte de poivron) et à l’épice parfumée que l’on connaît bien.

Traditionnellement,

Un repas hongrois typique est composé d’une soupe, d’un plat principal et d’un dessert (que l’on évitera si on veut rester céto à Budapest). Ils accompagnent leur repas d’une salade de concombres, de tomates ou de choux marinés au vinaigre qui nous est proposée en complément dans de nombreux restaurants de la ville. Les accompagnements sont la plupart du temps à part et en supplément, donc on a toujours le choix d’en prendre ou pas. Et ça nous facilite la vie en céto !

Plat typique hongrois
Spécialité hongroise au porc, fromage, crème fraîche et sauce au paprika

Les spécialités traditionnelles sont des plats riches et généreux cuisinés à base de viande, légumes et saindoux. En voici quelques exemples que nous pouvons manger en céto :

  • Goulasch, la fameuse soupe composée généralement de boeuf, de poivrons/paprika, tomates, de pommes de terre, d’oignons, d’ail, de saindoux et de paprika épicé. Au restaurant, elle est souvent servie avec du pain mais il peut facilement être mis de côté pour la dégustation de la soupe. Pas d’inquiétude, le fait de supprimer les pommes de terre et le pain ne retire en aucun cas le plaisir du goulasch.
  • Pörkölt,un ragoût qui peut accommoder plusieurs viandes et dont la sauce comprend saindoux, paprika (bien sûr!), oignons et crème fraîche.
  • Papriká csirke (poulet au paprika) souvent servis avec des galuskas ou tarhnoyas (sortes de gnocchis ) qui peuvent être remplacée par du choux mariné ou de la ratatouille hongroise (lécsó) faite à base de tomates, paprika frais et d’oignons.
  • Saucisse au paprika grillée

La Hongrie, est également un des plus gros producteurs d’Europe de foie gras d’oie et de canard (Libamáj). Ils sont servis frit ou grillé la plupart du temps, accompagnés d’oignons. On peut également le trouver en terrine comme on le prépare en France.

Au niveau boisson, la bière est bien sûr la boisson la plus connue mais pas que ! Heureusement pour nous les céto, d’ailleurs 🙂
En effet, le vin a aussi sa place en Hongrie. Il existe 22 régions viticoles dont la plus connue est Tokaj. Cependant, le vin produit dans cette région est un vin liquoreux vraiment difficile intégrer à la céto mais il existe également des blanc sec et rouges délicieux.

Nos bonnes adresses céto à Budapest

Le Grand Marché couvert (Központi Vásárcsarnok) classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO

Ce marché est de la taille et dans le style d’une grande gare, il y a tout ce qu’il faut pour se nourrir et rapporter des souvenirs de votre voyage !

Au rez-de-chaussée, vous trouverez les produits frais (viandes, charcuteries, fromages, fruits et légumes) et aussi des produits d’épiceries traditionnels tels que les alcools, le foie gras, et le paprika en poudre.

A l’étage, une partie est réservée à l’artisanat hongrois et les souvenirs.

L’autre partie, c’est celle qui nous intéresse le plus : la bouffe ! L’espace est prévu en mode foodcourt : On commande au stand qui nous intéresse, puis on va déguster son plat sur une des tables mises à disposition. Tout peut être commandé “à la carte”, les accompagnements sont séparés des plats, donc c’est plutôt facile de commander ce qui nous convient pour manger céto 🙂 Les plats des stands avaient l’air tellement délicieux… si on avait eu plus de temps on aurait goûté à tout !

Saucisse hongroise et brochette
LA saucisse hongroise accompagnée de sa saucisse enrobée de fromage et de lard <3

Adresse : 1093 Budapest, Fővám tér 1-3.

Madal : Coffee shop et torréfacteur 

Un petit café très agréable avec une déco boisée comme on peut en trouver à Paris. Il y en a plusieurs dans la ville. C’est facile de tomber sur l’un d’entre eux après une balade au Parlement comme nous. En effet, nous avions envie d’une petite pause café et nous nous sommes retrouvé à boire un de leur magnifique cappuccino en terrasse.

Cafe en terrasse elo
“Petit” cappuccino en terrasse

C’est un des meilleurs cafés qu’on ait pu boire lors de notre séjour <3 On a même acheté un paquet de café pour préparer notre café gras le matin. On est addict ou on ne l’est pas ^^ 

Adresse : Budapest 1053, Ferenciek tere 3.

Belvarosi Disznotoros : Le restaurant-boucherie 

Notre adresse chouchou recommandée par nos amis qui nous accompagnaient. Un lieu sans chichi à la déco ultra kitsch (mais charmante) où les locaux viennent pour leur pause déjeuner.

Au menu : grillades (viandes cuites à la minute) ou rôtisseries avec accompagnements au choix (légumes cuits, marinés, ou salades). On choisit directement à la vitrine et on se régale à prix tout petit ! Tout simplement ! 🙂

Les fameuses rotisseries
Les fameuses rôtisseries

Adresse : Károlyi Mihály utca 17

Karavan Street food 

Un lieu en extérieur avec des foodtrucks et des tables pour se poser. Les foodtruck changent régulièrement mais il y a toujours les classiques burger, langos, chimneycake et pizza super glucidiques.

Caravan Street food

Ne vous inquiétez pas, vous trouverez également de quoi manger céto : comme les brochettes de saucisses de Kobe Sausages ou le goulasch dans un bol de pain chez Nyakleves. On peut même y boire un café 🙂

Adresse : Kazinczy Utica 18

Szimpla Kert, le 1er ruin bar de Budapest 

Notre adresse coup de coeur de Budapest !
On a fait 3 fois le Szimpla Kert, et on y a vécu 3 ambiances complètement différentes !

Szimpla kert

La journée, on peut y prendre un café, un verre, ou manger un bout… il y a même un réseau wifi, on peut donc venir avec son ordi et travailler.

Le soir, on passe en mode boîte de nuit, bar à bière artisanale, bar à chicha, le tout dans un même bâtiment.

Et le dimanche matin, c’est le Weekend Farmer’s Breakfast. Le lieu se transforme en marché de petits producteurs locaux, buffet brunch à volonté avec de jolies petites tables préparées pour l’occasion, et sans oublier le bar! Si on pouvait avoir des dimanches comme ça à Paris, on le ferait toutes les semaines !

Le brunch est vraiment parfait. Comment ça marche? Vous payez en arrivant (environ 15,50 €), on vous donne un petit bracelet et vous êtes libre de vous servir pendant toute la durée du brunch (de 9h à 14h). Vous pouvez même aller faire une balade digestive, puis revenir vous resservir. Génial non ?

Francois au brunch de Szimpla

Le marché de petits producteurs est super pour découvrir les bons produits de la région. On a pu déguster et acheter des fromages excellents, des salamis très gouteux, et même de la truffe ! Bien sûr on a pris également des petits paquets de paprika épicé en poudre pour faire de bons petits plats hongrois (une recette dans un prochain article?!)

Adresse : Kazinczy utca 7, Budapest

Fat Mama: Restaurant de grillades

Dès qu’on a vu le nom de ce restaurant, on savait qu’il fallait absolument le tester ! C’est un restaurant de grillades cuites dans un four spécial qui préserve les saveurs et le croustillant des aliments.

A la carte, viandes grillées (bien sûr !), plats hongrois et même petits déjeuners salés, parfaitement adaptable à une alimentation céto. Cette fois-ci, on a testé juste la grillade sans accompagnement (à la surprise de la serveuse) et c’était vraiment excellent. La viande était tendre et goûteuse à souhait !

Menu du Fat Mama

Adresse : Kazinczy utca 24, Budapest

Update1 Lowcarb Shop & Bistro : Epicerie-café faible en glucides

Repéré par hasard dans la rue, la curiosité nous a pousser à aller y jeter un oeil. Il s’agit en fait d’une marque de produits faibles en glucides (Norbi Update Low Carb) qui a ouvert une épicerie où on peut également manger sur place. Il y a toute sorte de produits : pâtes à pizza, glaces, gâteaux, boissons sans sucre et même des bières ! On a cru qu’on avait mis les pieds au paradis de la céto à Budapest !

Snack epicerie low carb

En fait, on est vite redescendus sur Terre en regardant de plus près les étiquettes (composition des produits et table des valeurs nutritionnelles). Il y a effectivement moins de glucides que dans les produits classiques mais le pourcentage de glucides reste encore trop élevé pour la céto. En fait, dans la composition peut y retrouver quand même de la farine de riz par exemple. On n’a pas regardé TOUS les produits, donc il se peut que certains soient mieux que d’autres. À vérifier 🙂

En conclusion, endroit super cool pour manger faible en glucides, mais pas céto.

Diéta Life Market : Epicerie spécialisée pour tous les types d’alimentation dont le low carb

L’endroit idéal pour acheter de quoi cuisiner céto à Budapestavec des bons produits! Direction le rayon “Paleo” et “Fat Burning”, vous trouverez toutes sortes de farines dont la farine de coco et d’amande, et des préparations toutes faites pour faire des muffins. Il y a aussi des sirops, sauces, des seaux d’huile de coco et même des pâtes à tartiner. Le tout sans sucre.

On a repéré pas mal de produits qu’on aurait acheté si on habitait là. On s’imaginait déja y vivre… (du coup, on a commencé à regarder les annonces de location d’appartement ! 😉 ) Alors, comme d’habitude, on se méfie quand même des produits, et on n’achète rien à l’aveugle. Un conseil, lisez bien les étiquettes avant de vous jeter dessus !

Et cerise sur le gâteau, il y a aussi une vitrine de pâtisseries vraiment faibles en glucides (glucide = szénhidrát en hongrois) !

Gateaux low carb

Adresse : 1066 Budapest, Nyugati tér 1-2

Fit candy : La pâtisserie super mignonne

En parlant de pâtisseries faibles en glucides, on en avait une juste à quelques minutes à pieds de notre Airbnb ! Un joli petit salon de thé où on peut déguster de magnifiques pâtisseries sans sucre (= cukormentes en hongrois).

Ce concept, très récent (à peine quelques mois), a été créé par une nutritionniste, coach et modèle fitness, Sylvia Jarjabka. On a pu la rencontrer, c’est même elle qui nous a servi ! Malgré la difficulté de communication (des deux côtés, je précise ^^’), nous avons réussi à nous comprendre et à connaître la composition des gâteaux.

Pour faire simple, il y a 3 types de pâtisseries :

  • Les faibles en glucide. La plupart contient un peu de farine de riz, et parfois du gluten.
  • Les paleo. Ceux-là sont sans lactose et faits à base de poudre d’amande.
  • Les protéines. On y trouvera de la poudre de protéine et/ou du collagène.
Gateaux paleo Fit candy
Les gâteaux paleo : Chocolat framboise pour l’un, Vanille fraise pour l’autre 🙂

Là encore, on parlera plutôt de low carb car plutôt riches en glucides pour la céto. En vacances, on va avoir envie de lâcher un peu prise. Alors si on peut se faire plaisir avec du low carb c’est déja 1000 fois mieux qu’un gâteau rempli de sucres qui va, en plus, ruiner notre forme et notre moral dès le lendemain.

Adresse : 1138 Budapest Viza u. 9.

Nos vacances céto à Budapest, se sont terminées sur cette jolie note sucrée. On n’a qu’une envie : y retourner ! 🙂 
Finalement, comme vous avez pu le voir, Budapest est une ville où on n’aura pas trop de scrupules à manger céto. Bien au contraire ! On peut se régaler dans presque tous les resto, sans manquer à un seul moment de gras. Il suffit juste de bien choisir ses accompagnements et de mettre le pain de côté. Même pour les bouches sucrées, il y a de quoi se faire plaisir tout en continuant à manger le minimum de glucides 🙂 

Le Parlement Hongrois

Nous espérons que ce petit voyage céto à Budapest vous a plu. Dites-nous en commentaire si vous aimeriez que nous fassions plus souvent des articles voyage comme celui-là. 

Si vous ne savez pas trop comment gérer vos vacances à l’étranger en mode céto, vous pouvez vous rendre sur notre article où on vous donne nos 10 conseils pour profiter de vos vacances sereinement.

Et n’oubliez pas de partager l’article 😉

P.S : Pssst… Il y a plus de photos sur notre page Facebook  ! Elles sont dans l’album La céto à Budapest. Allez y jeter un oeil !

Cet article a 2 commentaires

  1. Merci
    Pour votre blog totalement genialissime

    1. Merci pour ton commentaire ! Ravie qu’il te plaise autant qu’on y met notre coeur 🙂

Laisser un commentaire

Fermer le menu