fbpx

Sur cette page, nous allons réunir, au fur et à mesure, le meilleur de la science disponible sur l’alimentation cétogène. Parce qu’il est important d’avoir des sources sur ce que l’on avance, et parce qu’il est important de continuer à se maintenir à jour et ne pas se laisser guider par les idées préconçues qu’on pourrait avoir sur la nutrition.

Pour chaque étude partagée, nous faisons un petit résumé des conclusions de l’étude, ainsi qu’un lien vers celle-ci pour que vous puissiez aller vous assurer qu’on ne vous raconte pas des bêtises 🙂

Les études sont classées par catégories et centre d’interêt, pour plus de lisibilité. N’hésitez pas à revenir souvent, on met cette page à jour avec du nouveau contenu plusieurs fois par semaine 🙂

Céto et perte de poids

Perte de poids et métabolisme

  • Sur une période de 4 mois, des participants obèses ont été soumis a une alimentation faible en glucides( < 50g/jour ) et très faible en calories (≈ 800Kcal/jour). Ce qui a entrainé une perte de poids moyenne de plus de 15 kilos. Contrairement aux attentes, et aux effets déjà observés d’autres régimes basses calorie, la perte de poids n’a pas entrainé de baisse significative du métabolisme de base.

Resting metabolic rate of obese patients under very low calorie ketogenic diet.” Février 2018

Le Gras

Le Cholestérol

  • Une étude récente a été réalisée sur 100 personnes diabétiques de type 2 suivies pendant 3 ans (de juin 2015 à mars 2018) afin de déterminer les liens entre les niveaux de cholestérol et les lésions des nerfs périphériques.

    Les résultats suggèrent que la diminution du cholestérol chez les diabétiques de type 2 est associée à un plus grand nombre de lésions nerveuses et une diminution de la rapidité et de l’amplitude des conductions nerveuses

    De plus ces résultats s’alignent avec des études précédentes qui ont montré que la prise de statines et la diminution des taux de cholestérol sont associés aux symptômes neuropathiques, aux dommages micro vasculaires et à l’accélération de la détérioration des fibres nerveuses périphériques.

    Association of Serum Cholesterol Levels With Peripheral Nerve Damage in Patients With Type 2 Diabetes. Mai 2019
  • Une récente revue et méta-analyse de 8 études, soit 1633 participants, a démontré les effets positifs d’une alimentation faible en glucides sur les taux de cholesterol chez des personnes en surpoids et obèses. En effet, le taux de cholestrol HDL et de triglycérides se sont améliorés pour la plupart des personnes suivant une diète faible en glucides et cétogène, soit moins de 50 g de glucides par jour.

“Effects of low-carbohydrate diets v. low-fat diets on body weight and cardiovascular risk factors: a meta-analysis of randomised controlled trials” Février 2016

Le Diabète de type 2

  • Une étude publiée en mai 2019 a montré qu’une alimentation cétogène sur le long terme participerait de façon bénéfique au traitement des personnes atteintes du diabète de type 2. Pour l’expérience, 265 diabétiques ont été suivi et accompagnés pendant 2 ans. Résultat : 53,5% ont renversé leur diabète et l’ont maintenu, 17,6 % ont eu une réduction du diabète.

Long-Term Effects of a Novel Continuous Remote Care Intervention Including Nutritional Ketosis for the Management of Type 2 Diabetes: A 2-Year Non-randomized Clinical Trial, Mai 2019

  • Une méta-analyse de 18 études, soit sur un total de 2204 personnes diabétiques, a montré qu’une alimentation faible en glucides induisait une diminution des prescriptions médicamenteuses et l’amélioration des marqueurs de santé (HbA1c, HDL, triglycérides et tension artérielle).

The interpretation and effect of a low-carbohydrate diet in the management of type 2 diabetes: a systematic review and meta-analysis of randomised controlled trials, Décembre 2017

  • Une étude a comparé pendant 5 semaines deux groupes de personnes diabétiques de type 2, l’un suivant une alimentation faible en gras et riche en glucides et l’autre suivant une alimentation faible en glucides (25%) et riche en protéines (30%). A calories égales, les résultats montrent qu’une alimentation faible en glucides et riche en protéines entraîne une amélioration de la sensibilité à l’insuline (HbA1c) et des marqueurs de risque cardiovasculaires (tension artérielle, triglycérides, fonctionnement diastolique).

Low-carbohydrate/high-protein diet improves diastolic cardiac function and the metabolic syndrome in overweight-obese patients with type 2 diabetes Mars 2014

Une étude randomisée a comparé sur 28 patients diabétiques de type 2 les effets d’une alimentation faible en glucides (30%), riche en protéines (30%) et en gras (40%) par rapport à un régime classique iso-calorique conseillé pour les diabétiques pendant 6 semaines. Les résultats ont montré que la diete faible en glucides, riche en protéines et en graisses entraîne une diminution des taux de Hba1c et de la graisse hépatique.

A carbohydrate-reduced high-protein diet improves HbA1c and liver fat content in weight stable participants with type 2 diabetes : randomised controlled trial

Les Protéines

  • Une étude, faite sur 1 an avec 132 personnes, a analysé les effets d’un régime faible en glucides dans le cas d’une quantité normale de protéines (15%) et d’une quantité élevée en protéines (30%) à calories égales. Elle a montré qu’une alimentation faible en glucides (cétogène “classique”) améliore tous les indicateurs de santé (Triglycérides, cholestérol HDL, sensibilité à l’insuline, masse grasse). L’augmentation de la quantité de protéines et la diminution des lipides les améliore encore plus !

Relatively high-protein or ‘low-carb’ energy-restricted diets for body weight loss and body weight maintenance? Octobre 2012

  • Une étude a comparé pendant 5 semaines deux groupes de personnes diabétiques de type 2, l’un suivant une alimentation faible en gras et riche en glucides et l’autre suivant une alimentation faible en glucides (25%) et riche en protéines (30%). A calories égales, les résultats montrent qu’une alimentation faible en glucides et riche en protéines entraîne une amélioration de la sensibilité à l’insuline (HbA1c) et des marqueurs de risque cardiovasculaires (tension artérielle, triglycérides, fonctionnement diastolique).

Low-carbohydrate/high-protein diet improves diastolic cardiac function and the metabolic syndrome in overweight-obese patients with type 2 diabetes Mars 2014

Migraines

  • Une étude randomisée d’un mois sur 35 personnes souffrant de migraines a montré une diminution des épisodes migraineux de 95% avec une alimentation cétogène .
    La conclusion : la cétose pourraient être une stratégie thérapeutique utile contre les migraines.

A Randomized Double-Blind, Cross-Over Trial of very Low-Calorie Diet in Overweight Migraine Patients: A Possible Role for Ketones? Juillet 2019

Encore plus de ressources scientifiques pour être sereins vis à vis de l’alimentation cétogène dans cet article ICI

Fermer le menu