fbpx
Jarret de porc mijoté aux épices : le plein de collagène

Le jarret de porc ou le jambonneau sont des morceaux un peu « oubliés » dans les cuisines actuelles. C’est donc pour cela que j’ai eu envie de vous partager une de nos recettes préférées pour manger du jarret de porc et faire le plein de collagène !

Cette recette est inspirée d’une recette chinoise qui consiste à faire mijoter longuement le porc dans un bouillon d’épices légèrement sucré salé. Un délice !!! C’est un plat riche en protéines (avec des acides aminés variés) et en graisse. Accompagné d’une portion de légumes (ou pas), on a ici un repas sain et complet.

A cause des recommandations alimentaires, on a mis de côté ces derniers car ils sont trop gras… Or en alimentation cétogène, on est réconcilié avec le gras, il représente même notre principale source d’énergie. On va alors se tourner de préférence vers ces morceaux les plus gras. En plus, un des gros avantage de ces morceaux, c’est que ce sont les moins chers !

Qui a dit que manger céto coûtait trop cher? Hm?

L’autre gros avantage est qu’il va vous apporter de nombreux bénéfices santé.

Pourquoi il faut consommer plus de collagène ?

L’autre jour au supermarché, une personne me voyant choisir mon jambonneau, intriguée, m’a demandé comment ça se préparait. Sur le coup, sa question m’a surprise car il peut se cuisiner de tellement de façons ! Je lui ai donc répondu que je n’avais pas encore décidé mais qu’il était très simple à cuisiner que ce soit mijoté, baisé, aux herbes, à la moutarde ou à la chinoise,…

Aujourd’hui, avec du recul, je me rends compte que la plupart des gens ne cuisine plus ou ne consomme que de la viande « noble » qui ne représentent en fait que les muscles. Il n’était donc pas étonnant que cette personne se demande comment cuisiner cette pièce. Cette habitude en fait que dans notre société, la plupart des gens sont en déficit de collagène et plus précisément en manque de glycine l’acide aminé le plus présent dans le collagène et considéré comme acide aminé semi-essentiel. Les abats et les morceaux cartilagineux étant mis de côté, on ne consomme plus qu’une infime quantité de collagène chaque jour.

Et c’est bien dommage, car ce sont de très bonnes sources de collagène, une protéine utile dans la construction et le maintient de nos os, peau, cartilage, artères… En gros, indispensable pour notre santé !

Il faut savoir que tous les tissus conjonctifs (peau, organes, abats, cartilage, moelle) sont très riches en collagène. Le collagène a une concentration en Glycine de 30% alors que les protéines de la viande ou de poisson ne contiennent que 4% de glycine. La glycine est en fait un anti-vieillissement efficace qui retarde l’apparition des rides, contribue à des os solides, à des articulations fortes et à des artères souples.

La glycine, le secret de la longévité?

Les bénéfices retirés sont en fait basés sur l’apport en glycine dans l’alimentation. Sa consommation en quantités suffisante permettrait :

INGRÉDIENTS pour 4 personnes

  • 1,5 kg de jarret de porc ou de jambonneau (bien élevé, sans antibiotiques et bio de préférence)
  • 1 cs mélange 4 épices
  • 1 morceau de gingembre de la taille d’un pouce.
  • 1 gousse d’ail
  • 1 cs sauce soja
  • 20 gouttes de stevia liquide
  • 1 cc sel
  • Poivre (du Sichuan si vous en avez, ça apportera un parfum sublime!)
  • Une poignée de coriandre fraiche pour la déco

PRÉPARATION du jarret de porc mijoté aux épices

  1. Entailler la peau du jarret en profondeur dans le sens de l’os. Vous devez sentir l’os avec le couteau. Ainsi, les épices vont pouvoir être absorbées à l’intérieur de la chair.
  2. Faire chauffer une grande marmite à feu moyen. Y déposer le jarret côté peau contre le fond de la marmite et le recouvrir d’eau. Laisser l’eau bouillir 20 min à découvert et retirer l’écume lorsque qu’elle se forme.
  3. Pendant ce temps, on s’occupe des épices! Eplucher et émincer le gingembre. Couper l’ail en deux dans le sens de la longueur. L’éplucher et retirer le germe
  4. Au bout des 20 min, mettre les épices, le gingembre, l’ail, la sauce soja, la Stevia, le sel et le poivre sur le jarret. Retourner la viande et laisser encore bouillir 40 min.
  5. Couvrir la marmite et laisser mijoter à feu doux pendant 2h. Penser à retourner le jarret sur l’autre face à mi cuisson.
  6. Après les 2 h de mijotage, retirer le couvercle et augmenter la force du feu pour faire réduire le bouillon. Il ne devrait rester que 2 cm de sauce pas plus. Pendant la réduction, napper de temps en temps la viande avec la sauce pour qu’elle ne sèche pas.

Remarque pratique : Le jarret est parfaitement cuit lorsque la chair se détache toute seule de l’os.

Jarret de porc mijoté aux épices

Servir un morceau de porc arrosé de sauce, d’une poignée de coriandre et accompagné d’une fricassée de chou bok-choi ou tout simplement d’un riz de chou-fleur (dont la recette est ici)

Bol de riz de chou-fleur
Un bon riz de chou-fleur !

Au niveau des macros ça donne quoi ?

Pour ce plat, les indications des macros sont très approximatives ! En fonction des pièces que vous trouverez, ils seront plus ou moins gras, l’os sera plus ou moins volumineux. Chaque pièce est unique, mais une chose est sûre, dans un morceau de viande, le quota de glucides est toujours à zéro. Et c’est le principal à savoir !

Pour une part :

Calories525
Lipides35 g
Glucides0 g
Protéines42 g

On espère que cette recette vous plaira et que vous vous régalerez autant que nous avec ce plat. Dites-nous tout un commentaire en-dessous, on sera ravis de connaître votre avis! 

N’oubliez pas de partager la recette et vos photos de jarret de porc mijoté aux épices sur les réseaux sociaux. Taggez @lacetosympa avec le #lacetosympa pour qu’on puisse voir votre oeuvre !

On est aussi ouvert aux suggestions et questions donc lâchez-vous dans les commentaires ! 

Cet article a 6 commentaires

  1. Merci Elodie pour cette recette que je vais tester… ça changera du pot au feu et de l’ouillade de chez nous dans le sud de la France 😉
    J’aime bien aussi l’osso bucco
    Vive le collagène pour la beauté de notre peau 😉
    Vir
    du blog https://soigne-ton-assiette.com

    1. C’est sûr que ça change des recettes française ! J’espère que ça te plaira 😉

  2. Bonjour Elodie, est-ce que je peux remplacer le jarret de porc par le jarret de veau ?
    merci beaucoup

  3. Bonjour Elodie est ce que je peux rajouter dans le bouillon d os un pied de veau? Merci et bonnes vacances

    1. Bonjour Joelle,

      Tous les morceaux avec des os font l’affaire. Fais toi plaisir et n’hésite pas à adapter la recette à tes envies et préférences 😉

Laisser un commentaire

Fermer le menu