fbpx
Gâteau roulé céto matcha, chocolat blanc et framboises

Cette fois, je me suis lancée un nouveau défi culinaire, une grande première dans ma vie de petite pâtissière : Le gâteau roulé ! C’est plutôt un gâteau facile à faire avec de la farine de blé grâce à l’élasticité que donne le gluten à la génoise. En céto, c’est une autre histoire !

Pourquoi ce défi?

Habituellement, je ne suis pas du genre très raffinée et très patiente pour mes pâtisseries. C’est pour cela que je privilégie les cake, cheesecake et muffins. Des recettes simples où on mélange tout et on met au four. Basta ! 🙂 (A la limite, je fais un nappage que j’étale grossièrement à la spatule sans faire de chichi)
C’est pas toujours beau, mais souvent très bon ! (c’est l’essentiel non ? ^^)

Cette fois, le moment était un peu plus exceptionnel. Premièrement, c’était notre premier noël céto (j’avais envie de marquer le coup !). Deuxièment, je voulais montrer à mes parents qu’on pouvait tout à fait avoir un repas de noël céto tout en respectant les traditions !
Je me suis démenée et j’ai raté plusieurs fois les recettes, mais j’ai réussi ! Je leur ai donc fait la totale : pain d’épices pour le foie gras, truffes au chocolat façon Ferrero rochers, truffes blanches façon Raffaello, et ce fameux gâteau roulé au matcha, chocolat blanc et framboises en guise de bûche de noël.
Pari gagné, tout le monde s’est régalé et a été bluffé que tout ça ne contenait pas de sucre ! Pour une fois, on n’avait pas besoin d’empêcher mon père, diabétique, de se faire plaisir sur la bûche et les chocolats. <3

Le gâteau roulé au matcha

L’association du thé matcha, du chocolat blanc et des framboises est le combo parfait. L’amertume du thé matcha est adoucit par la douceur du chocolat blanc et l’acidité des framboises donne un peu de pep’s en bouche et relève l’ensemble des autres goûts. (J’adore ! <3)

Un gâteau parfait à faire pour toutes les occasions et impressionner tous vos invités 😉

Chaque part ne contient que 3 g de glucides. Sa texture est super moelleuse et légère en bouche grâce à la gomme de xanthane, un vrai bonheur en fin de repas !
La préparation est un peu longue car il y a 4 parties à préparer séparément (la génoise, le sirop d’imbibage, la mousse et le nappage) et des temps de refroidissement. Elle demande également de la délicatesse au moment du roulage, au risque de casser la génoise. Cependant, ne vous inquiétez pas, je vous donne quelques tips à la fin de la recette pour la réussir en toute circonstance !

Gateau roulé au matcha en avant

INGRÉDIENTS (16 parts)

Pour la génoise au matcha

  • 60 g farine de coco
  • 1 cs psyllium
  • 1 cc gomme xanthane
  • 1 cs  thé matcha en poudre
  • 2 cc levure chimique ou bicarbonate
  • 5 oeufs (blancs et jaunes séparés)
  • 2 oeufs
  • 70 g crème fleurette 30% M.G
  • 40 g purevia + 20 g erythritol
  • 1/2 cc extrait de vanille

Pour le sirop d’imbibage au thé matcha

  • 2 cs erythritol
  • 2 cs eau
  • 1 cc de thé matcha en poudre

Pour la mousse légère au chocolat blanc, vanille et framboises

  • 150 g chocolat blanc (100 g beurre cacao + 10 g whey vanille + 20 g purevia + 20 g erythritol)
  • 200 g crème fleurette 30% M.G
  • 80 g mascarpone
  • 1 cc poudre de vanille
  • 125 g framboises fraîches

Pour le nappage du gâteau roulé

  • 100 g crème fleurette
  • 70 g mascarpone
  • 100 g beurre pommade
  • 30 gouttes stevia liquide
  • 1 cs thé matcha en poudre
  • 1/2 cc extrait vanille

PRÉPARATION du gâteau roulé

Le chocolat blanc

1 ) Faire fondre le beurre de cacao au bain-marie (voir la technique de bain-marie expliquée dans la recette des truffes au chocolat céto)

2 ) Mixer finement la purevia et l’erythritol dans un moulin à café. Les ajouter petit à petit en remuant avec la maryse au beurre de cacao hors du feu, ainsi que la whey.

3 ) Transvaser le mélange dans un moule à chocolat (ou dans un couvercle de boîte en plastique si vous n’avez pas de moule, comme moi !) puis réserver au frigo ou au congélateur. Le but est de figer rapidement le chocolat et d’obtenir une tablette.

Tablette de chocolat blanc
Le chocolat blanc dans mon super moule-couvercle en plastique

La génoise

1 ) Préchauffer le four à 180°C. Recouvrir une plaque du four de papier cuisson.

2 ) Dans un petit bol, mélanger farine de coco, psyllium, thé matcha, gomme xanthane et levure.

3 ) Dans un autre bol, faire monter les blancs d’oeuf en neige ferme avec une pincée de sel à l’aide d’un batteur électrique.

Blancs en neige ferme
Blancs en neige bien ferme et nacrée

4 ) Dans un grand saladier, battre les jaunes d’oeufs et les oeufs restants avec la purevia et l’erythritol jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la crème et bien mélanger au batteur.
Ajouter ensuite le mélange de farine. Bien mélanger pour obtenir un mélange homogène.

5 ) Incorporer les blancs en neige délicatement en plusieurs fois à l’aide d’une maryse. Mélangez de haut en bas pour ne pas les faire retomber.

La pate avec blancs intégrés
La pâte avec blancs intégrés

Une fois que les blancs sont bien intégrés à la pâte, étaler le mélange sur le papier cuisson à l’aide de la maryse de manière à former un grand rectangle d’environ 1,5 cm d’épaisseur maximum.

Pate de la génoise étalée
Pâte de la génoise étalée en couche mince

6 ) Enfourner 10 minutes à 180°C, pas plus car si la pâte cuit trop elle risque de craquer lors du roulage.
Dès la sortie du four, couvrez-la immédiatement d’un autre papier cuisson et transvaser dans une autre plaque en la retournant pour la faire refroidir un peu (Si vous avez bien fait la manip, le papier cuisson sur lequel la génoise a cuit se retrouve au dessus de la génoise). Décoller délicatement le papier cuisson sur lequel la génoise a cuit. Reposer le papier cuisson et recouvrir d’un torchon humide pour garder la souplesse de la génoise et qu’elle soit plus maniable.
Laisser refroidir complètement la génoise recouverte du torchon.

Le sirop d’imbibage

1 ) Faire chauffer l’eau et l’erythritol dans une casserole et porter à ébullition.

2 ) Dans un petit bol, verser petit à petit le mélange eau-erythritol sur la poudre de thé matcha en remuant bien au fur et à mesure à l’aide d’un petit fouet ou d’une fourchette (pour éviter les grumeaux).
A l’aide d’un pinceau badigeonnez généreusement la génoise de ce sirop.

Imbibage de la génoise
Ça badigeonne !

La mousse au chocolat blanc

1 ) Sortir le chocolat blanc du frigo, le démouler, et le casser en petits morceaux dans un petit bol.

Chocolat blanc en morceaux
Morceaux de chocolat blanc

2 ) Faire bouillir 100 g de crème avec la vanille. Verser la crème chaude sur le chocolat en morceaux en plusieurs fois et en mélangeant bien jusqu’à ce que le mélange devienne homogène.

3 ) Pendant ce temps montez le reste de crème fleurette avec la mascarpone en crème fouettée bien ferme et incorporez-la au mélange de chocolat blanc. Mélanger à la spatule puis au batteur afin de bien mélanger le tout.
Réservez au frais au moins 15-20 minutes (le temps que la génoise refroidisse complètement). Si la mousse est trop ferme mélangez-la vivement pour qu’elle soit plus souple avant de l’étaler sur la génoise.

Le montage et le roulage du gâteau 

1 ) Etaler la mousse sur toute la longueur et largeur de la génoise complètement refroidie en laissant un peu d’espace sur les bords.

Creme chocolat blanc etalee
Mousse au chocolat blanc étalée sur la génoise

Couper les framboises en deux et les déposer sur la mousse.

Depot des framboises
Prêt à rouler !

2 ) Enfin, rouler l’ensemble délicatement en serrant bien (mais pas trop !). Réserver au frais.

Le nappage

1 ) A l’aide d’un batteur électrique, faire monter la crème et la mascarpone dans un bol. Ajouter le beurre pommade à la crème. Ajouter les autres ingrédients et bien mélanger jusqu’à obtenir un aspect mousseux.

2 ) Ressortir le gâteau roulé du frigo, et le recouvrir du nappage à l’aide d’une spatule. Si le nappage est un peu trop granuleux, mettre 10 secondes au microonde pour le ramollir et remélanger avant de napper votre gâteau.

Gateau roulé au matcha
Bord à peu près net 🙂

3 ) Couper les extrémités pour que les bords soient plus nets puis décorer le gâteau roulé de quelques framboises et de copeaux de chocolat blanc.
Moi, je l’ai simplement tapoté avec une fourchette pour faire des marques sympa. Laissez parler votre créativité !
Réserver au frigo en attendant le dessert…

Gateau roulé au matcha

Astuces du chef

  • Si vous n’aimez pas le matcha, vous pouvez le remplacer par de la poudre de cacao en doublant la dose de poudre.
  • Si par malheur votre génoise a craqué lors du roulage, deux solutions : soit vous continuez à le rouler jusqu’au bout, le nappage cachera les imperfections, soit vous arrêtez de le rouler, et en faites un layer cake (=gâteau à étages). Il sera tout aussi bon et tout aussi joli! Regardez le résultat :
Layer cake au matcha
Ma version layer cake au matcha 🙂
  • Si vous souhaitez vous simplifier la vie, vous pouvez simplement réaliser la génoise que vous ferez cuire dans un moule à gâteau classique. Décorez ensuite votre gâteau au matcha refroidi par la mousse au chocolat blanc et des framboises !

Au niveau des macros ça donne quoi ?

Pour une part de gâteau roulé au matcha :

Calories267
Lipides26 g
Glucides3 g
Protéines5 g

On espère que cette recette vous plaira et que vos proches apprécieront tout l’amour que vous avez mis dans la préparation de votre gâteau roulé (ou pas!). Vous aviez déjà goûté au thé matcha? Dites-nous tout un commentaire en-dessous, on sera ravis de connaître votre avis! 

N’oubliez pas de partager la recette et vos photos de gâteau avec vos amis sur les réseaux sociaux. Taggez @lacetosympa avec le #lacetosympa pour qu’on puisse voir votre oeuvre !

On est aussi ouvert aux suggestions et questions donc lâchez-vous dans les commentaires ! 

Cet article a 1 commentaire

  1. Ca a l’air super bon ! Parfait pour quand on reçoit du monde à la maison 🙂

Laisser un commentaire

Fermer le menu