fbpx
Bouillon d’os, le remède à tout ?

Le bouillon d’os est l’un des plats essentiel à savoir cuisiner lorsqu’on souhaite avoir une alimentation saine. Consommer du bouillon d’os est le meilleur moyen de se faire un shot d’électrolytes, de collagène et de minéraux surtout lorsqu’on ressent un petit coup de fatigue. Connu pour être l’un des plus anciens remède contre la grippe, c’est aussi notre meilleur ami contre la grippe céto ! (entre autres !)

Notre recette préférée est inspirée de celle de la maman d’Elodie à base de queue de boeuf élevé à l’herbe avec une note de gingembre, c’est un délice !! Habituellement, on en fait plusieurs repas. Le premier, on déguste la chair avec des petits légumes poêlés, et avec le bouillon on fait des soupes de ramen japonaises.

La recette du bouillon d’os

Ingrédients pour 4 bols de bouillon

  • 1kg de queue/os à moelle de boeuf ou 1kg jarret de porc ou 1 carcasse de poulet ou 1kg de têtes de poisson (vous pouvez également utiliser les os de votre poulet rôti)
  • 2 gousses d’ail
  • 1 morceau de gingembre (environ 20g)
  • 1 oignon
  • 2 cs de vinaigre de cidre
  • 1 Bouquet garni (romarin, thym, laurier)

Préparation

  1. Éplucher l’ail, l’oignon et le gingembre. Couper l’oignon en deux.
  2. Faire chauffer une grand marmite sur feu moyen/fort, et y faire griller les os, l’ail, l’oignon et le gingembre. Laisser ces derniers noircir un peu sur chaque face, c’est ce qui va donner du bon goût à votre bouillon.
  3. Lorsque tout est bien grillé, recouvrir le tout d’une grande quantité d’eau et du vinaigre de cidre.
  4. Porter à ébullition, puis baisser le feu sur très doux. La cuisson doit se faire à toute petite ébullition. Couvrir et laisser mijoter 5h.
  5. Après 5h de cuisson, sortir les os du bouillon et détacher la viande à l’aide d’une fourchette ou de vos doigts (ou les deux 😉 ). Remettre les os dans le bouillon et prolonger la cuisson encore toute une nuit au minimum. L’idéal est de le faire mijoter encore 20 h environ pour obtenir le maximum de bons nutriments dans votre bouillon. En attendant, vous pouvez vous faire un repas avec la viande que vous avez détachée des os. Il suffit de la saler et poivrer à votre goût et de l’accompagner d’une poêlée de brocolis par exemple !
  6. A la fin de la cuisson, filtrer le bouillon dans un grand saladier à l’aide d’une passoire. Puis le répartir dans des bocaux en verre et/ou dans un moule à glaçons pour avoir des cubes de bouillon maison à portée de main. Laisser refroidir complètement à température ambiante. En refroidissant, le bouillon se solidifie et devient gélatineux, signe que vous avez réussi votre bouillon riche en collagène 🙂 (Ne vous inquiétez pas, en le réchauffant, il reprend sa forme liquide 😉 )
  7. Conserver 5 jours au réfrigérateur ou plusieurs mois au congélateur.
    N’oubliez pas de saler votre bouillon avant de le consommer.
Bouillon d'os

Au niveau des macros ça donne quoi ?

Sachant que les macros vont varier selon les os que vous aurez choisi, les valeurs ici sont très approximatives. Pour un bol :

Calories186 kcal
Lipides13 g
Glucides0 g
Protéines15 g

Une recette facile et très utile

Pas besoin d’être un grand chef pour préparer un bouillon d’os. Il est tellement facile à préparer qu’on se demande pourquoi on a tant tardé à le faire ! Avec seulement 6 ingrédients (et un peu de patience), on peut faire un bouillon délicieux !

De plus, on peut en préparer une très grande quantité et l’utiliser de plusieurs façons : soit comme entrée ou repas complet, soit comme base pour sublimer et enrichir ses plats. En effet, les goûts sont multipliés et vos plats sont alors pleins de bons nutriments.

Quelques idées de plats à base de bouillon d’os : soupe de ramen (japonaise), soupe pho (vietnamienne), soupe de légumes, crème d’asperge, boeuf bourguignon, blanquette de veau,… Il suffit de remplacer une partie de l’eau par un peu de bouillon pour un maximum de saveurs !

Pourquoi la cuisson du bouillon d’os dure-t-elle si longtemps?

Le bouillon d’os tire tous ses bénéfices grâce à une cuisson très longue à basse température et à l’action du vinaigre de cidre. Ces éléments permettent la libération maximale de tous les nutriments bénéfiques pour notre santé. Si on ne respecte pas cette durée, on aura une plus faible concentration en électrolytes, minéraux et collagène et par conséquent, on ressentira moins les effets positifs auxquels on s’attend quand on consomme du bouillon d’os.

Le bouillon d’os: boosteur d’énergie

Contre la grippe céto

Comme annoncé au début de l’article, ce bouillon d’os est le meilleur remède contre la grippe céto. En effet, lors des premiers jours en céto (la plupart du temps les 2 premières semaines) il est possible de ressentir de la fatigue, des vertiges ou encore des courbatures et des crampes. Ces symptômes sont le signe de l’adaptation du corps à sa nouvelle source d’énergie. Durant ces jours, la très faible consommation de glucides conduit à une plus grande perte d’eau et donc des minéraux et électrolytes (sodium, magnesium, potassium).

Afin de rétablir l’équilibre entre ces électrolytes, la simple augmentation de la consommation de sel suffit. La solution pour ne pas avoir à boire de l’eau salée, est d’en consommer dans un bouillon d’os qui apportera tous les nutriments nécessaires dont vous avez besoin pendant cette phase de stress. 😉

Pour compléter, et vous débarrasser des symptômes désagréables de la grippe céto, vous pouvez également vous faire ce bon Buddha bowl riche en électrolytes. La recette est ICI.

Contre les coups de mou

Il y a des moments, même après plusieurs mois/années d’alimentation cétogène, où l’on ressent un coup de fatigue, ou des vertiges après un effort. Ceci est souvent signe d’un manque d’électrolytes également. Alors, un bon réflexe à avoir dans ces moments-là, LE BOUILLON D’OS ! 😉

Elle boit du bouillon d'os

Nombreux bénéfices santé 

Le bouillon d’os représente un excellent allié santé grâce à la présence de collagène :

  • Diminue l’inflammation
  • Protège nos cellules du vieillissement
  • Accélère la réparation des tissus conjonctifs (articulations, tendons, artères,…)
  • Augmente la construction et le renforcement des muscles
  • Facilite la récupération musculaire
  • Améliore la qualité de la peau, des cheveux et des ongles (et nous rendre encore plus beaux <3)

Si vous voulez une autre idée recette de plat riche en collagène, essayez celle de notre Jarret de porc mijoté aux épices où nous avons approfondi plus en détail sur le sujet de notre ami le collagène 🙂 Cliquez ICI pour y accéder. 

Vous consommez déjà régulièrement du bouillon d’os ? Quelle est votre recette préférée?

On espère que celle-ci vous plaira et que vous vous régalerez autant que nous. On a hâte de connaître votre avis! 

N’oubliez pas de partager la recette et vos photos sur les réseaux sociaux. Taggez @lacetosympa avec le #lacetosympa pour qu’on puisse voir votre oeuvre !

Et n’hésitez pas à poser vos questions et suggestions en commentaire, nous serons ravis d’y répondre !

Cet article a 7 commentaires

  1. Bonjour,
    J’ai fait du bouillon d’os récemment, je me demande pourquoi il est dit de le saler après. Est-ce que ça gêne la “libération” du collagène si on le met pendant la cuisson ?
    Merci.
    Leonor

    1. Bonjour,
      Comme une bonne partie de l’eau est évaporée lors de la cuisson, le bouillon risque d’être trop salé si on fait l’assaisonnement au début de la cuisson 😉

  2. Merci pour cette recette que je cherchais sans trouver ! 🙂

  3. J’ai commencé la cuisson de mon bouillon hier soir au cookeo, deux cycles d’une heure trente. Je n’ai pas rouvert la cuve après le second cycle, le bouillon a donc passé la nuit à l’étuvée. J’ai relancé un cycle de 1h30 à l’instant. Est-ce que l’on peut considérer que la nuit comme quelques heures de cuisson ou je dois continuer encore à le cuire sans la viande? 🤔

    1. Bonjour, je ne sais pas comment fonctionne le cookeo. L’essentiel est que ça bouillonne légèrement pendant toute la cuisson. Si elle s’arrête au milieu du temps conseillé, ça veut dire que ça ne compte pas dans le temps de cuisson. Il faudrait le laisser tourner toute la nuit puis toute la journée en fait 😉

  4. Coucou,le bouillon est sur le feu,j’ai hâte de goûter! Merci beaucoup pour la recette 🙂

  5. Bonjour
    J’ai vraiment envi de tester ce bouillon mais la cuisson me fait peur vous laissez votre gaz allumé 20h ? Ca me fait un peu peur de le laisser allumer la nuit. Merci d’avance pour votre reponse 🙂

Laisser un commentaire

Fermer le menu